Art&fact - Voyage - Lyon

Entre Saône et Rhône

Du mercredi 4 au dimanche 8 novembre 2015


Aujourd'hui devenue la deuxième métropole française, Lyon montre l'exemple d'une cité historique qui sait concilier préservation patrimoniale et développements contemporains. Servie par une situation admirable au confluent de la Saône et du Rhône, la ville a structuré un tissu économique qui intègre l'évolution de l'industrie textile, les technologies de pointe, la recherche scientifique et le développement culturel.

Patrimoine et modernité. Étiré sur plus d'un kilomètre entre la Saône et Fourvière, le Vieux Lyon constitue un coeur historique où se dressent encore aujourd'hui plus de 300 demeures bourgeoises, formant un exceptionnel ensemble urbain Renaissance. Dominant le quartier Saint-Jean, la cathédrale, édifiée à partir du XIe siècle, rappelle le rôle de l'archevêché en tant que siège du "Primat des Gaules". Autour du noyau ancien, la presqu'île avec ses commerces, la place des Terreaux devenue le nouveau coeur de la ville, la Croix-Rousse avec son caractère "villageois" et Fourvière dominé par sa monumentale basilique Notre-Dame finissent de donner à Lyon une physionomie unique.

Le Musée des Confluences inauguré en décembre 2014. Héritier du Musée d’Histoire naturelle, la nouvelle institution développe un projet dynamique, adossé aux questions, enjeux et défis contemporains ; son ambition est d’interroger le « temps long » seul à même de comprendre la complexité du monde et d’assurer sa mission fondamentale de diffusion des connaissances. Pour ce faire, le Département du Rhône a fait le choix d’une création architecturale, forte, originale, en relation et en écho du projet intellectuel et conceptuel du musée. Le bâtiment conçu par l’agence autrichienne CoopHimmelb(l) au s’articule entre Cristal et Nuage, entre le minéral et l’aérien.

Le Musée des Beaux-Arts de Lyon figure parmi les grandes collections françaises de peintures. Sa section consacrée à la Renaissance conserve quelques chefs-d'oeuvre comme l'Ascension du Christ du Pérugin, Bethsabée de Véronèse, Danaé du Tintoret ; des oeuvres bolonaises, napolitaines, florentines et romaines permettent d'établir la diversité des écoles italiennes. La section française comprend un ensemble de maîtres des XVIIe (Vouet, Stella, de Champaigne, Le Brun) et XVIIIe siècles (Boucher, Greuze). Des oeuvres marquantes de Degas, Monet, Sisley, Renoir, Gauguin et des Nabis rendent l'évolution des avant-gardes dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Biennale 2015 "La vie moderne". Thierry Raspail, directeur de la Biennale d'art contemporain, initie une nouvelle trilogie autour du "moderne". Il confie le commissariat à Ralph Rugoff, directeur émérite de la Hayward Gallery de Southbank, à Londres, qui ouvrira ce nouveau cycle 2015-2019 avec une sélection d'oeuvres présentant sa vision du concept de modernité, exposées dans plusieurs lieux emblématiques de la culture artistique de la Métropole. Rugoff a été conseiller auprès de la Biennale de Sydney en 2002, et de la Triennale de Turin en 2005, a siégé en 2013 au jury du Turner Prize, et en 2010 au comité de sélection du British Council au titre de la Biennale de Venise.

Le Musée Lumière offre au visiteur un parcours esthétique, scientifique et historique sur l'invention du Cinématographe par Louis Lumière en 1895. La collection d'appareils anciens comporte d'incontournables chefs d'oeuvre techniques dont le Cinématographe dit "n°1", celui qui projeta les dix premiers films le soir du 28 décembre 1895 au Grand Café à Paris devant 33 curieux qui devinrent les premiers spectateurs. Nous compléterons cette visite par la découverte du Musée Miniature et Cinéma. Abrité dans l’ancienne « Maison des Avocats » (XVIe siècle), le musée présente une exposition unique en Europe permettant de tout comprendre sur les techniques des effets spéciaux du cinéma. Ce parcours pédagogique illustré par plus de 300 objets originaux de tournages révèle la magie des plus grands studios de cinéma actuels.

Sur la route. Le trajet nous permettra de visiter Dijon et particulièrement son Musée des Beaux-Arts installé dans l'ancien palais des ducs de Bourgogne et dans l'aile orientale du palais des États.

PROGRAMME DU VOYAGE

Mercredi 4
Départ de Liège (place du 20-Août) à 6h45 et des Guillemins à 7h. Trajet vers Dijon avec arrêt en route pour le repas de midi. Visite du Musée des Beaux-Arts de Dijon. Trajet vers Lyon. Installation à l'hôtel pour 4 nuits.

Jeudi 5
Tour de ville du Vieux Lyon. Repas de midi libre. Visite guidée du Musée d'Art contemporain.

Vendredi 6
Visite guidée du Musée Lumière. Repas de midi libre. Visite guidée du Musée des Confluences.

Samedi 7
Visite guidée du Musée des Beaux-Arts. Repas de midi libre. Visite guidée du Musée Miniature et Cinéma. Visite guidée du Musée gallo-romain et du site archéologique de Fourvière.

Dimanche 8
Trajet retour avec arrêt à Dijon (visite guidée du centre ville). Arrivée à Liège prévue vers 20h.

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

Prix : 710 € comprenant les trajets en car, le logement en chambre double avec petit-déjeuner, les entrées et visites guidées inscrites au programme et l’assurance « dégâts corporels ».

Supplément single : 185 €
Demi-pension : 112 €

Logement :
Hôtel Qualis Axotel Lyon Perrache ***
12 place Marc Antoine Petit - 69002 Lyon
T : + 33 4 72 77 70 70

Pour vous inscrire : veuillez renvoyer le talon se trouvant à la page 7 de notre périodique (pour le télécharger cliquez ICI) complété et signé, et verser l’acompte de 360 € par personne au compte BE63 0682 4838 6008 Del-Tour-Art&fact avec la mention «AF-LYON-D0D0681» pour le 25 avril au plus tard. Le solde doit être réglé pour le 20 septembre.

Le voyage est conçu par Stéphanie Reynders